LAUSANNE, BERCEAU DU KYUDO EN SUISSE

Philippe Reymond, pasteur lausannois et enseignant à l’Université de Genève décédé en 2010, découvre le kyudo en 1959. Il lui faudra plusieurs années pour se procurer le matériel nécessaire, et rencontrer quelqu’un qui puisse lui enseigner cette pratique. C’est dans les années 70 qu’il s’installe au dojo de l’avenue d’Echallens 119, et reçoit ses premiers élèves. Antoine Dayer, élève de Philippe Reymond depuis 1989, reprend le flambeau en 2000 et enseigne depuis lors le kyudo à Lausanne.

Depuis plusieurs années, la demande d’adhésion est croissante. Nous constatons un réel engouement et intérêt pour la pratique du kyudo.